Les ados seront en partie le sujet porteur de la cinquième édition du festival. L’adolescence sera le thème principal non seulement des Mises en bouche fraiches, qui seront une série de trois extraits de pièces francophones contemporaines, suivie d’une discussion en présence des auteurs et autres experts invités, mais également de l’esquisse scénique du texte de l’auteur canadien Olivier Sylvestre Guide d’éducation sexuelle pour le nouveau millénaire.

ne12kvě20:00Olivier Sylvestre : Guide d’éducation sexuelle pour le nouveau millénaire20:00 Mange ta grenouille:Banquet

« Cette année, dans le cadre de notre appel, nous avons reçu un grand nombre de textes où les personnages principaux sont des adolescents qui font face aux problèmes des jeunes d’aujourd’hui. Ces pièces se passent dans les lycées, dans les gangs de rue, dans les clubs de sport mais également dans les chambres et dans les têtes de ces personnages, » dit Natálie Preslová, directrice du festival Mange ta grenouille.

« Ce qui caractérise la plupart de ces textes, » explique-t-elle, « c’est le fait que malgré ce cadre thématique, ils ne s’adressent pas uniquement à un jeune public mais aussi aux adultes. Par le biais de ces jeunes personnages, ils cherchent à exposer les problèmes du vrai monde « d’adultes » et ce d’une manière directe, cruelle et sans censure, typique des ados. »

128 textes ont répondu à l’appel cette année, deux d’entre eux seront présentés sous forme d’esquisses scéniques et plusieurs autres dans le cadre des Mises en bouche fraiches. La discussion avec auteurs et autres experts tchèques et français portera également sur le sujet des adolescents s’adressant aux adultes.

ne12kvě14:00Mises en bouche fraiches14:00 Mange ta grenouille:Degustace

ne12kvě16:00Diskuze16:00 Mange ta grenouille:Ántré

Une des esquisses scéniques sera le texte d’Olivier Sylvestre, le premier invité canadien de notre festival. Les pièces de cet auteur québécois de 37 ans sont régulièrement réalisées aussi bien au Canada qu’en Europe, sa première pièce La beauté du monde a reçu le prestigieux prix Gratien-Gélinas et a été finaliste du Prix littéraire du Gouverneur général. Son livre le plus récent, Noms fictifs, a également fait partie des finalistes de ce prestigieux prix littéraire canadien. Son texte Guide d’éducation sexuelle pour le nouveau millénaire et une comédie poétique et un peu nostalgique, dans laquelle trois amis vivent l’éclosion de leur vie sexuelle à l’approche de l’an 2000. L’esquisse scénique sera mise en scène par Jiří Hajdyla.

Les textes expérimentaux seront représentés cette année par Laura Tirandaz et son poème scénique Namaran qui décrit la grandeur et la ruine d’une ancienne cité. Mise en scène : Ian Mikyska.

ne12kvě18:00Laura Tirandaz : Namaran18:00 Mange ta grenouille:Banket

Olivier Sylvestre

Auteur et traducteur, Olivier Sylvestre détient un baccalauréat en criminologie ainsi qu’un diplôme d’écriture dramatique. Sa première pièce, La beauté du monde (Leméac) a remporté le Prix Gratien-Gélinas et a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général. Chez Hamac (Québec), il a publié un recueil de récits, Noms fictifs (finaliste Prix des libraires du Québec – catégorie roman et aux Prix littéraires du Gouverneur général, lauréat du Prix du premier roman de Chambéry), ainsi qu’un monologue, Le désert. Sa pièce La loi de la gravité (Éditions Passages(s), France) est traduite en anglais et en allemand et a gagné de nombreux prix en Europe. Il anime des ateliers d’écriture et fait de l’accompagnement dramaturgique.

Laura Tirandaz

Formée à l’Ensatt, Laura Tirandaz est écrivaine. Ses pièces (Choco Bé – Éditions Théâtre Ouvert, Noces, Namaran, Besos de Lota) sont jouées et traduites. Depuis 2016, deux recueils de poésie sont parus aux éditions Æncrages & Co. Elle réalise également des documentaires radiophoniques pour Arte Radio et France-Culture. Son blog Shabesiaa »

Spectateurs, atmosphère 2018
« 1 de 9 »
Mises en bouche brutaux
« 1 de 3 »